Vous connaissez Starbucks ? Vous aimez les grandes cups de café ? Ou vous trouvez ça trop sucré, trop américain ?

Pour ma part, j’apprécie les grands cafés sucrés mais surtout les lieux et l’atmosphère de ses coffee shops. Ça me manque en France. C’est possible de trouver ces endroits en centre-ville bien que leur expansion soit plutôt limitée à mon goût. J’ai découvert ses coffee shops à Séoul en Corée du Sud. Il y en avait partout, à chaque coin de rue près de l’université. C’était mon petit plaisir du samedi matin avant la réunion de labo de savourer une grande tasse de café sucré en admirant les montagnes. Parfois dans la semaine, un chocolat chaud et un cookie faisaient office de diner. J’ai perdu ses habitudes citadines en revenant en France. Et puis au fil des voyages, j’ai retrouvé ces cocons sucrés sur ma route. L’immense Starbucks de Nicosie à Chypre est pour moi la définition même des ces lieux : un espace pour travailler avec des prises pour les ordinateurs et le wifi gratuit, des fauteuils confortables pour les papis qui se retrouvent ou les familles avec des enfants en bas-âge, des tables d’où l’on observe toute la société défiler : du travailleur sur chantier avec son casque à la main à 6h du matin, des adolescentes colorées dans l’après-midi, des hommes et femmes d’affaire qui attrapent un café au passage, des étudiants qui campent devant leur ordinateur à 11h du soir…

Je souhaiterais vous faire découvrir trois de ces coffee shops de La Jolla, une manière pour moi de partager les détails du quotidien.

Le Living-room est un Starbucks  mais en mieux ! Ils ont un choix d’une vingtaine de thés délicieux et ils servent à manger en plus des immenses tasses de café dont les grains ont 10 origines différentes. Le Living-room se veut ‘’européen’’, chaises en tapisserie, bouquets de fleurs sur les tables et tableaux aux murs. Que ce soit pour un petit déjeuner ou un diner tardif, le Living-room est le choix par définition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bird Rock café, c’est la fraicheur et la luminosité du matin. Des immenses fenêtres qui s’ouvrent sur le ciel bleu et le ballet des gens colorés qui défilent. Bird Rock café c’est aussi des enfants qui jouent dans l’espace prévu pour eux, des jeunes filles en tenue de sports ou aux cheveux mouillés après un surf matinal, des hommes d’affaire avec leur costume et leur ordinateur… Et bien sûr le superbe latte art qui nous offre un cœur ou une fleur sur notre café ! J’aime les couleurs et les odeurs, les photos de l’océan au mur et la patience des gens. Bird Rock café, c’est l’océan à la fenêtre du matin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cups est le café le plus proche du labo. Une vue imprenable sur l’océan et le ponton de Scripps. Une bouffée d’air et de bleu pour le midi. Des étudiants aussi bien que des professeurs se pressent pour acheter leur sandwich ou attraper la part de pizza du jeudi. Chacun arrive avec sa tasse et la remplit lui-même de café. J’apporte en général ma boîte pour manger. Mais c’est génial d’avoir un choix de sandwichs végétariens quand je n’ai pas eu le temps de cuisiner la veille. Il faut parfois éponger les chaises avant de s’assoir mais quelle vue une fois installer face au ponton ! De Cups, on observe l’activité de l’institut. Des surfeurs qui remontent vers leur labo avec leur planche sous le bras, le va-et-vient des camions de livraison, les étudiants ou professeurs que l’on connait et qui s’arrêtent quelques minutes pour dire  bonjour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En écrivant cet article, je m’aperçois que j’associe chacun de ces lieux à un moment de la journée avec une boisson en particulier. Bird Rock café, vous l’avez deviné, c’est le bleu de l’océan du matin avec un joli cœur sur mon café latte. Cups, c’est la pose du midi et le rappel de cette chance d’être à Scripps. J’avoue préférer le sandwich graines germées/avocat/houmous plutôt que leur café, mais avec du lait et du sucre, ça peut passer… Le Living-room, c’est le soir que je m’y rends lorsqu’il me faut travailler ou écrire pour le blog. Leur Chai tea est un délice d’épices. Et j’ai trouvé le meilleur café mocha à Pannikin, un coffee shop qui ressemble à la maison de Dompierre ! Des moulins à café et des pots à lait sur les étagères, une cheminée, des tables et chaises rustiques et la majesté des vieux arbres qui nous observent d’un air moqueur.

IMG_0154

J’ai adopté Rose en ‘’prénom Starbucks’’ ! Le mien n’est pas courant ici non plus. Et je commençais à douter de mon accent à la troisième répétition… Ça me rappelle mes jeux d’enfant où nous nous inventions toujours des prénoms différents ! Ou l’impression d’être à nouveau sur scène et d’emprunter un rôle…